04.74.30.25.26
contact@mezerait.fr
6 place du marché 01660 Mézériat

La dégradation des bâtiments communaux est déjà un fait grave en soi. Mais au-delà de l’aspect matériel, il y a l’incompréhension des enfants qui se sentent agressés dans leur école. Une plainte pour les différentes manifestations anti vaccin a été déposée à la gendarmerie qui enquête spécialement sur ce sujet sensible.

Venir reproduire sur les murs de l’école les arguments d’une cause ultra minoritaire, cela dépasse l’entendement, l'école est un lieu qui doit être préservé de toute attaque ou revendication.

Refuser la règle acceptée par l’immense majorité des citoyens ne donne pas de droits particuliers. Nous sommes en démocratie et pour que la démocratie fonctionne, nous avons des droits individuels, certes, mais nous avons aussi des devoirs et ces deux mots sont indissociables dans une république.

Notre devoir, dans ce cas de pandémie, est de participer activement à l’immunité collective par le vaccin individuel et le respect stricte des consignes sanitaires de distanciation ou d’isolement.

La grande majorité silencieuse sait que, avant tout, contrairement à l’égoïsme, la solidarité est nécessaire pour vaincre les périodes difficiles que rencontre notre pays, cela est vrai en toutes circonstances et même sur d’autres sujets.

Le Maire,
Guy DUPUIT